journal permanent | 28 juillet 2013

dimanche 28 juillet 2013, par sebmenard

L’autre jour nous sommes rentrés tard dans la nuit et les rues de la villes étaient vides sinon de nos folies — il y a eu par exemple l’angoisse de la disparition — sans doute ça ne vient pas de nulle part — on devrait faire la liste de nos Peurs ou Petites angoisses portatives — les Peurs primaires — c’est un thème en fait une gamme à bosser nos langues peut-être.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0