journal permanent | 24 juillet 2013

mercredi 24 juillet 2013, par sebmenard

La Traversée de la France à la nage de Pierre Patrolin est un livre très surprenant — j’en ai une lecture diurne — il n’y a pas de bouton on/off pour le rétroéclairage — j’ai commencé dans l’ordre et puis me suis vite aperçu qu’on pouvait ouvrir à n’importe quelle page — comme ça — au hasard — et continuer les brassées — de langue.

Ressources à consulter :
- Qui est Pierre Patrolin ?
- Extraits sur le Tiers Livre
- Il faut écouter Pierre Patrolin parler expliquer le projet d’écriture :

Réveillé sur la berge, dès les premières lueurs de l’aube tout humide de rosée, je me jette à l’eau parmi de gros poissons argentés, aux nageoires orange. Des sortes de hotus, des nases qui s’amusent. Une dizaine de gros poissons, presque bleutés sur les galets. Ils sautent, ils se couchent sur le flanc, ils glissent dans le courant, entre mes jambes, ils viennent me renifler sous les piles du point, rondes comme les tours d’un château fort. Ils dansent en mangeant. Ils grignotent des poils. Au-dessus, les moteurs des camions vrombissent en se lançant sur la chaussée.
J’ai dormi sur le quai, dans la chaleur douce d’une première nuit d’été, couché dans l’herbe sous les tilleuls : une nuit tiède, accueillante, sans étoiles dans un ciel germé par les nuages. Dans le murmure du seuil que l’eau sautait en aval du point, et qui se répétait en gonflant sous les voûtes de pierre : hier soir, quand les vapeurs amères de la liqueur d’amande qui accompagnait le macaron du dessert commencèrent à se dissiper, j’ai demandé une chambre à l’Auberge du Pont. L’auberge n’avait pas de chambre. Une grande femme brune aux yeux très verts, étonnements verts, lumineux, translucides, m’expliquait sans comprendre mon embarras que nous étions à quelques kilomètres seulement du nord de Clermont-Ferrand, où les hôtels sont nombreux. J’ignorais avoir dépassé la ville. Sans même avoir aperçu sa banlieue, ses usines, ses ouvriers, la flèche de sa cathédrale. Ou son aéroport.

Pierre Patrolin, La Traversée de la France à la nage, POL.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0