journal permanent | 27 juillet 2013

samedi 27 juillet 2013, par sebmenard

Quelques notes sur l’atelier d’écriture (il n’y a jamais de certitudes) :
- l’atelier d’écriture invite à écrire selon des propositions généralement formulées par un ou des animateurs
- considérer ces propositions comme des pistes
- lorsque j’invite les jeunes à écrire je suis toujours fasciné et admiratif de l’écart qu’ils sont capables de mettre entre la proposition et l’écriture — croire que cet écart c’est la part de création
- est-ce que le respect de la consigne importe vraiment — savoir l’univers de chacun puissant — riche de soi (mais rien à voir avec le respect d’une consigne donnée et dont l’objectif explicite est le respect même de cette consigne — cas d’une préparation d’examen par exemple)
- considérer que le temps d’écriture en atelier n’est pas dissociable — séparé — du temps d’écriture quotidien ou lancé — du travail à l’oeuvre (dans le sens : le travail sur l’établi) — tout comme être au monde se révèle dans la permanence.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0