Traité des poussières | 44

jeudi 15 septembre 2016, par sebmenard

la poussière est fille
des soleils
des nuits
et des eaux
elle s’accroche se glisse et file
comme le vent des sables
elle nous passe tout contre
et connaît nos formes
ce serait un mur
ce serait une flaque
c’est toujours
la poussière

la poussière
dépasse
toutes les forces

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0