journal permanent | 29 mars 2014

samedi 29 mars 2014, par SebMénard

La journée à porter des meubles des morceaux de bois des trucs des fringues – tout ce que contient la maison de potes – pour qu’ils l’emmènent dans leur maison – une maison achetée – ça nous questionne ces derniers temps – ce truc – peut-être qu’on ne pourra jamais – ou bien ça sera très tard – parce que la tune c’est pour courir le vaste monde (mais tout de même : un coin tranquille).


Me reste aussi : plusieurs fois le goût de la bière – plusieurs fois la vision étrange des pattes d’un chevreuil – plusieurs fois la sensation de la viande froide (la bête est morte depuis la veille) sous la main (et si je le gardais pour un récit) – plusieurs fois l’odeur des herbes de printemps l’odeur des flottes fraîches de fin mars – plusieurs fois la poussière et le bois sous la main.


| note | 
le souvenir
du jour où il a dit
si vous voulez partir
il faut partir
le reste
ça va se faire

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0