Accueil du site > Carnets | SebMénard > monstre des soupapes > Ramallah les étoiles > Elle t’avait offert ce bouquin et tu l’avais lu très vite

Elle t’avait offert ce bouquin et tu l’avais lu très vite

samedi 26 mars 2011, par SebMénard

seconde version

Elle t’avait offert ce bouquin [1] et tu l’avais lu très vite — d’ailleurs tu ne partais jamais en voyage sans un — il était là [2] — il était un peu abimé — le sac à dos la poussière dans la chambre de Ramallah — mais il était là.


première version

elle t’avait offert ce bouquin et tu l’avais lu très vite (1) - mais tu ne partais jamais en voyage sans un Kerouac - et il était là (2) - il était un peu abimé - le sac à dos la poussière dans la chambre de Ramallah - mais il était là

1. tu n’as peut-être rien compris - on t’a déjà dit - Kerouac - on le lit bien passé quarante ans

2. liste des endroits où tu te souviens avoir posé la dernière version de Sur la Route nouvelle traduction d’après le rouleau original :

la dernière version de Sur la Route nouvelle traduction d’après le rouleau original sur la tablette dans l’avion - la dernière version de Sur la Route sur le banc à côté de toi - aéroport Roissy Charles de Gaule - la dernière version de Sur la Route dans le vent froid sur le trottoir - aéroport de Riga Lettonie - la dernière version de Sur la Route sur ton ordinateur portable fermé - zone d’embarquement aéroport de Riga Lettonie - Sur la Route sur le siège dans un mini-bus jaune un matin près de Jérusalem - la dernière version de Sur la Route dans ton sac à dos tu le tiens serré contre toi dans un taxi entre la porte de Damas et Ramallah - Sur la Route adossé à un mur perdu dans Ramallah le premier jour à Ramallah un croissant une bouteille d’eau aussi et là - tu lis quelques lignes seulement tu ne comprends rien - la dernière version de Sur la Route sur le petit lit dans la petite chambre à Ramallah et le vent chaud à travers la vitre - Sur la Route dans ton sac à dos dans les rues de Ramallah dans ton sac à dos à travers les arbres sur une colline au Nord de Ramallah et là - tu ne lis rien le bouquin est là dans ton sac il ne bouge pas - Sur la Route dans le mini-bus jaune qui file vers le camp de Jalazon un après-midi d’été - la dernière version de Sur la Route nouvelle traduction d’après le rouleau original dans ses mains quand elle est venue à Ramallah - Sur la Route dans le sac à dos au checkpoint de Kalandya auprès du mur de séparation dans le petit quatre-quatre blanc sur le bitume chaud d’une route d’Israël - Sur la Route dans les notes que tu prends sous tes mains sur le clavier de ton ordinateur portable dès le début du voyage - la nouvelle traduction d’après le rouleau original dans ses mains quand il est venu à Ramallah et qu’il dormait dans la grande chambre dans le grand lit - Sur la Route sur le bord du lit avec la sueur et nos corps sués - Sur la Route dans la poussière et les sacs plastiques sous le grand lit dans la grande chambre à Ramallah - sur la table de la cuisine avec des grains de riz sur la couverture la nouvelle traduction d’après le rouleau original - le rouleau original dans ta tête tu vois très bien un matin tu te lèves à Ramallah avant le boulot tu cuis un œuf tu bois un café tu penses au rouleau original - dans la cuisine avec ton ordinateur posé sur la table l’odeur du gaz et l’eau dans la casserole à taper sur le clavier - Sur la Route sur le lit et tu tentes de fermer le sac à dos - Sur la Route dans le grand sac à dos sur les marches en attendant qu’il vienne te chercher et que la bagnole file dans la nuit - Sur la Route dans ton sac à dos sous les projecteurs entre deux colonies auprès du béton - Sur la Route la dernière version nouvelle traduction d’après le rouleau original dans ton sac à dos dans tes mains dans leurs mains sous ton passeport alors qu’ils te posent des questions Sur la Route dans le détecteur d’explosifs.

Notes

[1] (...) tu n’as peut-être rien compris — on t’a déjà dit — Kerouac — on le lit bien passé quarante ans (...)

[2] (...) la dernière version de Sur la Route nouvelle traduction d’après le rouleau original sur la tablette dans l’avion — la dernière version de Sur la Route sur le banc à côté de toi aéroport Roissy Charles de Gaule — la dernière version de Sur la Route dans le vent froid sur le trottoir aéroport de Riga Lettonie — la dernière version de Sur la Route sur ton ordinateur portable fermé — zone d’embarquement aéroport de Riga Lettonie — Sur la Route sur le siège dans un mini-bus jaune un matin près de Jérusalem — la dernière version de Sur la Route dans ton sac à dos tu le tiens serré contre toi dans un taxi entre la porte de Damas et Ramallah — Sur la Route adossé à un mur perdu dans Ramallah le premier jour à Ramallah un croissant une bouteille d’eau aussi et là — tu lis quelques lignes seulement tu ne comprends rien — la dernière version de Sur la Route sur le petit lit dans la petite chambre à Ramallah et le vent chaud à travers la vitre — Sur la Route dans ton sac à dos dans les rues de Ramallah dans ton sac à dos à travers les arbres sur une colline au Nord de Ramallah et là — tu ne lis rien le bouquin est là dans ton sac il ne bouge pas — Sur la Route dans le mini-bus jaune qui file vers le camp de Jalazon un après-midi d’été — la dernière version de Sur la Route nouvelle traduction d’après le rouleau original dans ses mains quand elle est venue à Ramallah — Sur la Route dans le sac à dos au checkpoint de Kalandya auprès du mur de séparation dans le petit quatre-quatre blanc sur le bitume chaud d’une route d’Israël — Sur la Route dans les notes que tu prends sous tes mains sur le clavier de ton ordinateur portable dès le début du voyage — la nouvelle traduction d’après le rouleau original dans ses mains quand il est venu à Ramallah et qu’il dormait dans la grande chambre dans le grand lit — Sur la Route sur le bord du lit avec la sueur et nos corps sués — Sur la Route dans la poussière et les sacs plastiques sous le grand lit dans la grande chambre à Ramallah — sur la table de la cuisine avec des grains de riz sur la couverture la nouvelle traduction d’après le rouleau original — le rouleau original dans ta tête tu vois très bien un matin tu te lèves à Ramallah avant le boulot tu cuis un œuf tu bois un café tu penses au rouleau original — dans la cuisine avec ton ordinateur posé sur la table l’odeur du gaz et l’eau dans la casserole à taper sur le clavier — Sur la Route sur le lit et tu tentes de fermer le sac à dos — Sur la Route dans le grand sac à dos sur les marches en attendant qu’il vienne te chercher et que la bagnole file dans la nuit — Sur la Route dans ton sac à dos sous les projecteurs entre deux colonies auprès du béton — Sur la Route la dernière version nouvelle traduction d’après le rouleau original dans ton sac à dos dans tes mains dans leurs mains sous ton passeport alors qu’ils te posent des questions Sur la Route dans le détecteur d’explosifs (...)

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0