journal permanent | 9 avril 2014

mercredi 9 avril 2014, par SebMénard

Travail : ce qu’on peut dire et ce qu’on ne peut pas dire – ce qu’on peut faire et ce qu’on ne peut pas faire.


Une usure et on perd les mots : je veux dire le soir et le moment où ça s’éteint et on sait que le jour entier – c’est ça la fatigue – et qui se répète : usure (on se retrouve à prendre des trucs en note un œil quasi endormi allongé le soir et tapant sur le clavier tactile d’un ipod)


La lumière de la lune sur le sol du salon : je pense alors à la lumière de la lune dans le ciel quand on dort dehors je pense alors à la lumière blanche de la lune sur les herbes la nuit (ceci : dormir dehors pour un récit).


| note | 
j’ai cette image
de la lune
ou plutôt
j’ai cette image de la lumière de la lune
sur le parquet
du salon
mais je n’ai
jamais
photographié
la lumière de la lune
sur le parquet du salon

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0