la route | 30

samedi 25 mai 2013, par sebmenard

quand on entre dans une ville :

- on cherche des yeux quelque chose mais ce serait quoi
- peut-être un rade quelque chose pour s’arrêter en fatiguer une — causer un peu sortir le moteur qui nous tremble et puis écouter la langue qu’ils parlent là
- peut-être un shop pour quelques légumes des morceaux de pain des choses qu’on mange
- alors on s’arrête au bord d’un trottoir on éteint le moteur — on sent encore les sièges vibrer mais c’est faux c’est un souvenir — le vent soulève un tas de sacs plastiques et des poussières un chien traverse lent la rue
- et puis on pense à certains en riant tout de même un peu aux nuits quand on entre dans les villes aux soirs quand on arrive dans les rues chaudes des villes des plaines de l’Est ou d’ailleurs.

photographie au 5D le 29 mars 2012

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0