Blocs | 71

lundi 9 septembre 2019, par sebmenard

une forme de passion pour l’inachevé, pour l’imperfection, pour le changement, pour la conscience de l’ordinaire, pour l’insaisissable, pour l’indéfinissable — respiration — la vision de la lune à travers les nuages, le vent d’une tempête, la pluie sur la terre, la promenade nocturne, le cri des chouettes, le balancement des arbres, le feu, l’essai — tu sais, si tu laisses les choses faire, c’est parti : d’abord des ronces, des pruneliers, puis quelques glands vont germer dedans, voilà, la forêt commence.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0