Lointains & possibles (67)

mardi 6 décembre 2016, par sebmenard

Ils trouvent sur l’asphalte un vieux bus en bois. Il pleut. Tout s’abat. Ils ont les cheveux trempés. Ils ont froid et se frottent. Ils poussent une porte. Ils entrent. Un poêle à bois. Ils cherchent des bûches. Ils entassent quelques réserves. Ils allument un feu. Ils vérifient le tirage. Ils rient. Ils observent la buée apparaître sur les vitres. Ils ont le silence et la chaleur sur leurs lèvres. Leurs corps l’un et l’autre se touchent.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0