journal permanent | 15 décembre 2021

mercredi 15 décembre 2021, par sebmenard

jours au plus sombre
lumière dans le gris noir

matin
brume
épaisse mouillée bien bien

continuer


Valérie Rouzeau, Éphémèride : les pp. 119-121, et 122-129 (mais où ai-je mis le livre ?)


soir
vélo
trois perdrix
deux chevrettes

un vol de cygnes
le long du fleuve


maintenant que les jours s’effacent
je prends note
des trois perdrix
des deux chevrettes
du vol des cygnes
à remonter le fleuve
je prends note et les trois perdrix
sont trois perdrix
deux chevrette deux chevrettes
un vol de cygnes vol de cygnes
et le poème cherche à dire
quel genre de transfert
nous avons
eux tous et moi
je veux dire :
tout ce que je ne sais pas
de moi
tout ce qu’ils savent
de moi
et du vaste monde

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0