journal permanent | 10 juillet 2021

samedi 10 juillet 2021, par sebmenard

pluie
des semaines peut-être
comme ça

le potager est bien vert
grosses et grandes plantes

c’est bon


carnet posé sur l’établi
présence des outils
des graines

du dehors

(sons des oiseaux
de l’eau)


maintenant que les jours s’effacent
je lis lentement
relis parfois
des textes courts
écrits par
une bergère du XXIème siècle
un poète japonais du XIXème siècle
le cri
chargé
d’une autochtone d’Amérique du Nord
je suis
ici
je pense
le reste du temps
avec un peu d’inquiètude
et beaucoup
d’amour
à mon ami là-bas
et je ne sais
ce qui vacille
ici et maintenant
ici et là-bas

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0