journal permanent | 10 juin 2021

jeudi 10 juin 2021, par sebmenard

Simon Ortiz, poète d’Acoma Pueblo (in. Partition rouge, introduction) :

 « (…) la seule façon de continuer est de raconter une hisotire et il n'y a pas d’autres moyens. Vos enfants ne survivront pas si vous ne leur racontez pas quelque chose sur eux-mêmes — comment ils sont nés, comment ils sont venus à l’endroit où ils sont, comment ils y sont toujours. »
p. 10

et plus loin, p. 11 :

 « si vous vous intéressez à l’essence des choses, rassemblez votre famille et vos amis le plus chers et gagner l’emplacement que vous aurez choisi pour y former votre nouvelle tribu. »


du reste
connais-tu des chants ?


cherches-tu la musique de l’abri ? la musique du nom des choses ?
ta musique est-elle répétitive ?

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0