journal permanent | 9 avril 2021

vendredi 9 avril 2021, par sebmenard

maintenant que les jours rallongent
je ramène la détresse
de cette jeune femme
au téléphone
je ramène
le regard triste
de cet homme
je ramène ça
le long du fleuve
je suis dépositaire
de ces larmes de ce regard
et je ne sais que faire
de ça
maintenant que les jours rallongent
j’écoute
et nous tenons

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0