journal permanent | 31 mars 2021

mercredi 31 mars 2021, par sebmenard

maintenant que les jours rallongent
je sors dans le noir et la
nuit

j’avance dans le crépuscule des jours
je découpe les rejets
et les pousses
drageonnant
je renterre et repique, bouture même
parfois
et dans le silence
des oiseaux d’entre-deux
je me tais dans l’herbe
j’écoute mon fils dire
« quand on aura une cabane
j’irai chercher
moi-même des légumes ou des fleurs
au jardin »
et je prends note

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0