Le bureau que je n’ai pas

samedi 21 juillet 2012, par sebmenard

Retrouvé cette rubrique du site complètement laissée de côté — tentative — et nommée donc ainsi sans n’y connaître rien — et le bureau que je n’ai pas actuellement.

Le bureau que je n’ai pas est fait d’une grande planche blanche posée sur des tréteaux en bois — possible d’écrire dessus.

Le bureau que je n’ai pas est large et profond — l’ordinateur posé dessus n’occupe qu’une très petite surface.

Le bureau que je n’ai pas est changeant — parfois encombré parfois vidé.

Le bureau que je n’ai pas possède les outils nécessaires à différentes activités de travail de plaisir et de création : écran additionnel — disque dur de sauvegarde — enceintes amplifiées — mixette — microphone — lampe — multiprise — cables et connectiques — liseuse numérique et livres — crayons pour y écrire dessus — scanner à négatifs et papiers.

Le bureau que je n’ai pas est contre un mur (pour y accrocher des choses) ou bien dans le coin d’une pièce (pour y voir tout l’endroit).

Le bureau que je n’ai pas est blanc — pour les yeux.

Le bureau que je n’ai pas est partagé — proche de son bureau — contre.

Le bureau que je n’ai pas reçoit régulièrement des gouttes de café.

Le bureau que je n’ai pas est doté d’une chaise roulante très bon confort — y passer des journées entières.

Le bureau que j’ai est dans ma machine — disons qu’il est suffisant de façon intermittente.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0