bureau, 30 décembre 2010

jeudi 30 décembre 2010, par sebmenard

dans le fin du jour et d’l’année on trouve sur le bureau différents éléments tous plus ou moins utiles et différemment raccordés au réseau électrique ou bien numérique via fils ou autres ondes invisibles - l’ensemble de ces éléments prend une place notable sur le bureau si bien qu’le reste s’entasse en fonction des espaces laissés ou bien même par dessus les différents éléments techniques permettant notamment l’écriture de ce texte - on fera plus tard état des lieux du bureau numérique lui-même aussi changeant que le bureau planche de bois qui permet lui aussi l’étalement d’un nombre d’éléments techniques assez considérables permettant notamment l’écriture de ce texte -

ce qui n’a pas bougé : les différents éléments de connexions au réseau électriques et leur agencement - le scanner à photographies - mixette Behringer - micro bon marché pas servi depuis un bout’d’temps - lampe de bureau et ordinateur macbook blanc permettant notamment l’écriture de ce texte - alentour nombreux fils comme en vrac tous certains s’emmêlant de façon plus ou moins prononcée selon qu’ils alternent entre ce bureau et le bureau voisin - c’est le cas du câble usb noir du scanner - du câble sortie jack/mixette - du câble vga accompagné de son adaptateur - on trouve aussi des boites de lunettes et des boites de crayons un passeport une feuille de déclaration de revenus une paire de ciseaux posée là à droite de l’ordinateur permettant notamment l’écriture de ce texte - le carnet canson ne semble pas avoir été ouvert -

ce qui s’est entassé ou bien déplacé selon plan d’occupation mentale et obligations du jour : un crayon feutre rouge pour tas de copie absent - un verre à whisky plein de sirop de grenadine - l’eau contient désormais des petites bulles accrochées aux parois du verres - posé là depuis quelques heures maintenant pas bougé - un verre kronenbourg contenant une bière artisanale - une boite en plastique vidée de ses chocolats pour future utilisation rangement crayons - une trousse style africain contenant un disque dur externe pour sauvegarde non effectuée - un crayon de bois - tout à fait anachronique pas compris comment arrivé là - un tas de pochette à photographies dont une ouverte - deux petits tas de négatifs l’un ne présentant pas d’intérêt immédiat le second réunissant des négatifs déjà scannés ou bien qui le seront bientôt pour publication prochaine sur le diafragm - un téléphone en mode vibreur - une paire de lunettes - un ipod touch - des cendres éparses comme poussières.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0