journal permanent | 22 août 2022

lundi 22 août 2022, par sebmenard

baraques vides et poussières — route pavée pliée passée sous le poids des semi-remorques — charette filant portant famille — type assis à une table en plastique affone bière à l’ombre — Danube grand fleuve filant dans plaine sables et poussières — vieille femme assise derrière ses caisses de tomates et billets liasses — gosse pissant dans la poussière poussant voix pour saluer des hommes en chemin — motel en toutes lettres et rouille sur une colline et quelles nuits — herbes sèches jaunes soufflées couchées chaudes plastiques — vieille tire crachant son nuage de particules noires à la sortie d’un carefour et disparue — type et femme gosse famille assis devant baraque les fruits aux branches ils lèvent une main saluent tous ensemble — climatiseurs gouttant sur les trottoirs béton des temps passés — et pourtant ce que nous vivons c’est l’absence de mythe fondateur (Bulgarie, juillet 2015)


fin de journée sur la route — j'écoute le vent dans les herbes — une bîche passée — je sens l’odeur de mort d’une bête écrasée — une bagnole accélère — une pastèque éventrée reste là — tout est là quelques instants peut-être puis s’absente et ne reviendra plus c’était.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0