journal permanent | 16 août 2022

mardi 16 août 2022, par sebmenard

été 2022
notre fils de cinq ans
parle chaque jour des feux
des incendies des herbes sèches
des forêts disparues
et des pollutions qu’il sait nommer


après plusieurs mois
sans une goutte d’eau
enfin la pluie vient

nous l’accueillons
une nuit vers deux heures du matin
éclairs lointains
puis de plus en plus proches

les gouttes les premières
gouttes
rejoignent
une joie de bête une joie ventrale
une joie épidermique peut-être aussi

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0