Blocs | 77

mercredi 11 septembre 2019, par sebmenard

et si je ne sais pas où va écrire, je continue, j’enfonce avec la chance de croiser chaque jour ou presque d’autres humains, frères, sœurs, pour qui c’est bien clair cette obstination elle est toute obscure, vieux.

Des miroirs dans les poches,
rétroviseurs, sommes-nous
des animaux,
avec nos conjugaisons,
pensées de mots,
cherchant à voir nos pieds.
Dans un grand ralenti
les morts chantent.

Patricia Cartereau et Albane Gellé, Pelotes, averses, miroirs.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0