journal permanent | 11 août 2018

samedi 11 août 2018, par SebMénard

il faut trouver un moyen d’expliquer le décalage entre la piste de quitter les villes et la réalité
la réalité c’est bien cela : il y a eu cette errance

puis il y a eu le retour
le travail et les réfugiés
toujours là, du début à la fin

et notre incapable humanité

(voir Laurent Maindon « La mélancolie des Carpathes »)

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0