journal permanent | 27 février 2018

mardi 27 février 2018, par SebMénard

gros de froid sec (le vent à l’attente du train)

lecture de Jack Kerouac (« … ces nuits parfaites dans mon hôtel du quartier pauvre (Depot Chambers près de l’ancien dépôt) avec ma compréhension bouddhiste absolue, ou plutôt réveillé de ce rêve qu’est le monde… ») et je pense aussi à cette façon de partir du détail et d’aller AU COSMIQUE

du reste je me tais (mon contrat l’impose !)
mais je comprends bien ce que dit
Cédric Herrou (chercher ce podcast)

(préciser tout ça…)


MAIS OH ! HORREUR
on détruit des arbres
(pour laisser passer
des voitures)
(pour chauffer
des couloirs)

rentrons tous les deux dans le train
conversation intense des douze minutes de trajet
(je le fais habituellement seul)

un verre et demi de vin nature
comme j’ai envie de route
je ne photographie rien et je pense
aux images d’un autre 27 février

je pense encore
à ce boulot j’y pense
trop sans doute

(ce midi entre deux choses
j’écrivais le très court
texte de la route 67 et du containeur
Maersk
en pensant à la plui
de Fred Griot bien sûr
et en chantant tapotant
chantonnant chantopant
panchotant sur mon clavier
dingue dingue derrière la vitre


notes que j’accumule parce qu’ensuite…

(ensuite ?)

et si pour une fois
je me détachais de toute possibilité
orale
 ?

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0