journal permanent | 26 juillet 2017

mercredi 26 juillet 2017, par sebmenard

Entre 1222 et 1373, dans le Sud-Ouest de la France, in. Permacité, Olivier Dain Belmont, éditions Cosmografia :

 « Dans une époque marqué par la féodalité, le système social instauré par les bastides se démarque. Il s’agit d’une forme de pouvoir politique et économique démocratique à l’échelle locale. Une charte de coutume, créée à la fondation de la bastide, énumère les privilèges sensés attirer les nouveaux arrivants. Une égalité de droit et de justice est instituée parmi les habitants. Ceux-ci élisent des délégués chargés de traiter avec un représentant royal installé dans la ville. La justice y est plus évoluée qu’ailleurs, avec notamment la possibilité de se défendre, la hiérarchisation des délits et des peines, et l’absence de châtiments corporels, remplacés par des amendes. Ces dernières sont même plus lourdes pour les nobles, car ceux-ci ont devoir d’exemplarité ! »

p. 46.


ô ignorance bonjour ignorance JE NE SAIS RIEN
et je note tranquille
j’écris je FAIS DES LISTES de noms
de titres

et j’écoute la pluie
(« j’avais envie de sortir écouter la pluie
j’avais envie de marcher dans la pluie — dans la pluie
j’avais envie de sortir
et de SENTIR LA PLUIE »)


 « Par sa nature même, la performance défie toute définition précise ou commode, au-delà de celle élémentaire qu’il s’agit d’un art vivant mis en œuvre par des artistes. Toute autre précision nierait immédiatement la possibilité de la performance même dans la mesure où celle-ci fait librement appel pour son matériaux à nombre de disciplines et de techniques — littérature, poésie, théâtre, musique, danse, architecture et peinture, de même que vidéo, cinéma et projection de diapositives et narration —, les déployant dans toutes les combinaisons imaginables. En fait, nulle autre forme d’expression artistique n’a jamais bénéficié d’un manifeste aussi illimité, puisque chaque artiste de performance en donne sa propre définition, par le processus et le mode d’exécution même qu’il choisit. »

(Roselee Goldberg, La performance du futurisme à nos jours, Paris, Thamas & Hudson, 2001, p. 9)


ordonc OR DONC « hors de tout compte » — l’avantage c’est qu’il n’y a plus rien a casser sur cette cheville dit-il que je n’ai pourtant jamais fait apparaître dans poème, dans récit, dans texte je ne sais — et qu’à notre âge ça ne se remet pas comme ça c’est vrai c’est vrai — et puis là y’a tellement de jeu on pourra pas faire grand chose mais c’est surtout dans ton cerveau que ça se passe — et je mélange tout me vois déjà à tenir sur un pied flamant ROZ à relire-lire des livres livres ça ne payera pas la séance et ça c’est une autre inquiétude

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0