journal permanent | 10 février 2017

vendredi 10 février 2017, par sebmenard

J’écris entre les choses. J’écris à la laverie. J’écris dans les rayons du magasin coopératif. J’écris dans le garage. J’écris en regardant le jardin. J’écris dans le noir.


Non. Non je ne pense pas qu’il faut reprendre les lointains & possibles. Qu’il faut leur donner trame. C’est tout l’enjeu, justement. Garder ce vol.


De la veille : ce qui s’appelle parfois 14 tracks prend une autre tournure, se déplie, et, surtout, respire.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0