Cache-poussière

mardi 17 janvier 2017, par sebmenard

 

 

 

 

 

Feu !

Feu !

Feu ! Feu ! Feulement si feulement on savait faire, on savait y faire : les poèmes commenceraient et finiraient au moins tout doucement & très tendrement ce qu’il nous faut c’est un costume de superhéros moyen-âgeux.

“tu mettrais ton grand « cache-poussière »
ton vieux « crache-misère »
ton troué tapé taché « dessus-d’poils »
et tu irais dans la nuit blanche“

 

 

 

 

 

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0