Lointains & possibles (90)

vendredi 23 décembre 2016, par sebmenard

C’est une vie de chien dit leur poème. Ils écrivent avec un marqueur sur un mur. Ils collent. Ils dessinent leurs silhouettes et celle d’un chien. Ils colorient leur gueule. Ils repassent leurs traits. Ils apprennent des alphabets. Ils se persuadent du sens des mots. Ils aiment les chiens, les chiens errants.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0