Lointains & possibles (41)

mardi 22 novembre 2016, par sebmenard

Parfois, ils s’arrêtent. Ils s’assoient au bord d’un asphalte, au pied d’un arbre, ou sur un banc. Ils cherchent un sens aux routes. Ils disent quelques mots, puis ils laissent aux asphaltes, aux vents, aux diésels et aux bêtes le temps de parler aussi. Ils s’appuient sur leur sacs. Ils regardent un carnet, un livre. Ils annoncent une fatigue, une blague. Ils vont jusqu’à la station des autobus. Ils attendent là. Quelque chose viendra.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0