Lointains & possibles (7)

mardi 1er novembre 2016, par sebmenard

Ils empruntent des chemins, des routes et des rails. Ils se perdent. Ils suivent une trace, un nom. Ils ont l’habitude de ramasser des plumes, des morceaux de bois, des cailloux et des coquillages. Parfois, ils trouvent une vis, un élastique, un tissu. Ils prennent la vis, l’élastique ou le tissu. Le garde. Plus tard peut-être. Sur le bord de leurs pistes, ils entassent des cailloux. Ils font des monticules de cailloux. Garder trace. Retrouver un chemin. Désigner un sentier.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0