Un jardin

samedi 2 janvier 2016, par SebMénard

Nous aurons jardins zet plantes des légumes moultes zet tous nous saurons apprendre jour après nuit — dans un grand silence nous écouterons tout et surtout chacun son tour de parlage finit la grande la très grande solitude — festons vie légumes amis bêtes et soleils et lunes de liquides et de rires un coin tranquille au vert et de poètes sans mots sur la salade tu peux ajouter des fleurs et des graines mais — pleine puissance.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0