journal permanent | 2 décembre 2015

mercredi 2 décembre 2015, par sebmenard

Écrire énergie.


Marché — on cherche le mot présure dans deux autres langues au moins — et le soleil est là (j’ai envie de parcourir des collines des rues et des courbes sur un vélo) (il n’est pas question de vitesse).


Ulysses contient désormais la majeure partie de ce qui s’écrit — et tellement de piles débutées.


Sur le blog de Claro — cette citation :

 « Si la littérature n’a pas cette vertu de permettre de se détacher, porter des masques, des costumes, se fuir, retourner un objet pour voir ce qu’il y a derrière, si c’est frontal et transparent comme une loupe, ça ne sert à rien, c’est complètement mort. La langue elle-même est déjà tellement épaisse et tordue que la recherche d’une langue qui ne serait que transparence ne peut être qu’un mensonge. Ceux qui y prétendent se mentent à eux-mêmes ou bien c’est une ambition complètement folle… » — Pierre Senges, entretien avec Louise de Crisnay (Libé).

(se détacher — porter des masques — des costumes)

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0