Monstre des chemins | 11

mardi 30 juin 2015, par sebmenard

On finit par arriver entre deux rochers et au pied d’une ferme — là — le plus long fleuve d’Europe coule aussi et on s’y baigne — les eaux sont froides et belles — un quelque chose de serpent peut-être vipère passe — un tracteur — des poissons — on dit c’est des truites on n’en sait rien — on avale des morceaux de pain — un navet au goût de fruit l’eau tiède des routes et des poussières — on observe des reflets — le soleil et les arbres — on écoute des bruits — on s’endort là — dans les herbes chaudes.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0