journal permanent | 21 mars 2015

samedi 21 mars 2015, par sebmenard

Je sais pas si on s’emballe mais on ferait bien quelques dates – on imagine même une tournée sur la route on dit vraiment n’importe quoi – la vie quoi.


Ensuite – il est question de soleil et de massage – il est question de médicaments et de glace – il est question de différentes choses comme ça – s’embrouille.


Le soir il y a fête dans une stabulation – il y a des types qui passent du son derrière des machines et sous des gyrophares – il y a des types qui servent des liquides et les robinets sont encore ouverts pour les bovins – dans un coin il y a un truc du style free exchange shop enfin quelque chose comme ça – il y a des boues des pailles et des herbes – il y a un vent très frais et des cris des danses – entre deux planches en bois j’observe un type tourner sur lui-même – je voudrais garder tout ça pour dingue – on rigole tellement que ça finit dingue – c’est ça le mot – et puis la boue.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0