journal permanent | 17 décembre 2014

mercredi 17 décembre 2014, par sebmenard

| note |
un travail
de la langue
travaille
la langue
travaille
le corps s’use et travaille
la langue travaille un travail
s’épuise et creuse creuse
son sillon sa soupe de langue de mots de blablabla
et ça s’agite encore un peu dans un sursaut de travail
(qu’on écrive ce poème entre deux mots
sur le lieu du travail
n’y change rien)
on trace nos rêves
on dessine nos routes
on sculpte de la langue
on pourrait écrire de la langue ça crie

suffit
presque


Ce que je consigne dans le journal :
- des notes pour moi
- des débuts de texte
- des idées
- des liens à ne pas perdre
- des morceaux de langue qui me sautent à la bouche
- les mots des autres
- des images
- des plaintes

Pourquoi le faire sur ce site – en ligne : je n’ai pas d’explications mais c’est tout à fait décidé – clair et déterminé – se suffire de ça.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0