journal permanent | 30 août 2013

vendredi 30 août 2013, par sebmenard

Depuis que je pratique le métier d’éducateur-enseignant-non-diplômé-suppléant-blablabla — j’ai changé chaque année de lieu de travail — d’équipe — de règles — d’habitudes — de logiques — de fonctionnements — parfois même deux fois en une année — j’ai rarement considéré cela comme une difficulté — peut-être une source de fatigue — une usure à nouveau — mais plutôt une possibilité d’apprendre — cependant ces constats :
- le codage des habitudes et des fonctionnement reste rare
- l’information liée à ces fonctionnement bien qu’importante est souvent difficile à mettre en place
- sans doute à cause des points précédents il apparaît souvent difficile à ceux qui changent moins souvent de partager leurs connaissances ou bien de les analyser.

Le partage et l’expression de nos fonctionnements devraient faire partie des premiers échanges — dans le cadre du travail.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0