journal permanent | 14 novembre 2012

mercredi 14 novembre 2012, par sebmenard

La claque du froid dans le matin — quand on passe sur le fleuve c’est gris très gris — un type est sur sa barque qui fait quoi alors.


diafragm.net/spip paraît inaccessible — ça me fout un vertige — préoccupé — toute la journée reste ainsi — page blanche — j’ai accès FTP vers les fichiers et rien ne semble avoir vraiment bougé — on me dit c’est un erreur de script — restaurer le site peut-être une bonne option — en fin de journée je choisis une sauvegarde qui a eu lieu à 3h00 du matin le 14 novembre 2012 pour restaurer l’ensemble — rien ne bouge — vertige.


Accident de personne sur la voie me dit-on par SMS — et je pense aux accidents de personne — le texte de Guillaume Vissac.


Avec les jeunes je cause (un peu) de W — et j’ai envie de leur mettre le bouquin entier dans les mains qu’on avance un peu plus en fait — qu’ils saisissent — parce que c’est compliqué ils disent — mais c’est question du souvenir en ce moment c’est de ça qu’on cause — du souvenir.


Je repense à Philippe de Jonckheere lorsque je serre la main d’une personne qui me met à peu près à trois poignées de main de Barack Obama — le cul sur un fauteuil en cuir.


Je mets à jour avec le dernier texte de la série dans cette plaine mon petit fichier epub sur Byeink — la frustration c’est aussi de ne pas pouvoir mettre ce texte en ligne maintenant là — tout de suite — et que donc je puisse le lire moi-même dans la médiation graphique du site web (ça joue quelque chose je crois) — que je puisse diffuser le lien et parfois me rendre compte que ça se lit — un peu et qu’il n’y a pas que des robots qui viennent pourrir le site.

SPIP | squelette | | soutenir les auteurs | ISSN 2495-6910 | Suivre la vie du site RSS 2.0